Goûter un vin rosé: les trois sens en éveil

testing sainte roseline lampe de méduse rosé

Fruités, acidulés, frais, puissants ou légers qui expriment des arômes en bouche de pamplemousse, de fraise, de cerise, de pomme, de fruits secs ou encore d’amande… les rosés élaborés en Provence offre une palette aromatique large, tout autant qu’un vin rouge avec en plus cette fraîcheur incomparable et une élégance insoupçonnée (notre photo Château Sainte Roseline Cru Classé). Pour le choisir, La Vie En Rosé®︎, qui sélectionne directement ses vins chez le producteurs, vous conseillera. Pensez à un miroir et optez donc pour un vin léger si le plat est léger, ou riche si votre plat est riche. Vous serez comblés. Respectez la température, entre 8 et 10° maximum, et il révèlera tout son potentiel. Un seau à glace vous permettra de la préserver pendant deux heures. Et ensuite? Regardez, sentez, goûter. Versez votre vin en ne dépassant pas le tiers du verre. Admirez suite la couleur en prenant le verre par la jambe, sur fond blanc. Portez le au nez et découvrez les arômes. Posez le verre sur une table et effectuez des cercles (trois fois) dans le sens contraire des aiguilles d’une montre et sentez-le à nouveau. Son oxygénation va dégager d’autres arômes. Goûter enfin. Gardez-le un moment en bouche et laissez planer votre imagination.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial