Quand le vin français arrivait, depuis la Seine, jusqu’à Paris

La saviez-vous? Du XIXe jusqu’au au début du XXe siècle, Bercy, le long des quais de Seine, a prospéré pendant 200 ans comme entrepôt de vins. Avant la Première Guerre mondiale, ce quartier de Paris utilisaient la Seine pour transporter jusqu’à la capitale les vins des régions viticoles de toute la France, comme la Bourgogne, où les vignerons, les acheteurs et les intermédiaires se retrouvaient.  L’industrie et la distribution du vin étaient florissantes jusqu’à ce que des problèmes de fraude (mélange de vin notamment) accélèrent la création d’une réglementation très strictes. Un mal pour un bien donc qui garantit aujourd’hui la qualité et l’origine des vins français. Aujourd’hui encore, et de fort belle manière, le présent témoigne du passé. Ces entrepôts ont été restaurés et préservés. Et même si le vin n’est plus entreposé ici, l’atmosphère qui règne nous transporte, entre ces vestiges du passé et les nombreux bars à vin qui jalonnent le parcours, dans ce glorieux et mouvementé passé.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial